compte-rendu de la coordination nationale des professeurs d'IUFM

Publié le par sankadream

 

Les profs d’IUFM de toute la France se sont réunis ce samedi 7 mars à la Sorbonne, afin de

  • faire un point sur le mouvement de mobilisation dans les différents IUFM de France

  • mettre en place deux motions ( une simplifiée, et une plus détaillée ) ainsi qu’un communiqué de presse

  • de décider des moyens d’action à venir pour le mois de mars

1) La mobilisation dans les facultés et les IUFM

  • Certaines IUFM sont très actifs

Quelques exemples

  •  
    • Rennes : création d’un collectif, pétition, AG, débats avec l’université

    • Toulouse : vote de la grève et du blocage

    • Bordeaux : grève, blocage, manifestations, rencontres avec l’IA

    • Lyon : blocage et cours hors murs

    • Créteil : chaîne humaine, tracts , blocage

    • Etiolles : AG, mise en place de la nuit des IUFM le 10 mars , et le 28 mars, d’un carnaval éducatif à Longjumeau , participation aux AG de la fac d’Evry

Par ailleurs, beaucoup d’IUFM ont des liens permanents avec la fac et vont assister aux AG

IUFM Val de Bièvres y participe également puisque des contacts permanents avec les facs de Paris I, Paris IV , l’université de Versailles et celle de Paris XII se mettent en place

  • au niveau des facs : le mouvement a débuté il y a un mois , des AG se tiennent plutieurs fois par semaine . Le Président de la Sorbonne, Mr Molinié, est intervenu à la tribune en qualifiant le mouvement de « pré- CPE »

Concernant les maquettes

  •  
    • certains n’en ont pas fait

    • d’autres ont refusé de les faire remonter

2) La mise en place des motions

Les profs d’IUFM ont voté pour la mise en place de 3 écrits  

  • une motion courte et lisible,

  • une motion plus détaillée,

  • un communiqué de presse

Pour tenter de résumer clairement :

Les profs d’IUFM refusent

  • la mise en place d’une expérimentation de la réforme, ou de tout autre réforme de type transitoire

  • la remontée des maquettes pour les IUFM qui ne l’auraient pas déjà fait.

  • La casse du service public

Ils exigent : la suppression pure et simple de la réforme , incluant ( entre autres ) la conservation des IUFM en tant qu’école professionnelle , et la non masterisation des concours de l’enseignement



3) Les actions à mener

11/ 03 : grosse journée d’action . de la maternelle à l’Université avec manifestation prévue

19/03 : journée de grève inter- professionnelle

Création d’une «  collectifs de profs d’IUFM » chargés de diffuser les infos auprès des IUFM de toute la France ( avec laquelle nous sommes en lien )

Mise en place d’assises pour faire une nouvelle réforme


Les dernières réponses du ministères :

  • concernant le problème des « reçus – collés » c’est-à- dire les étudiants reçus en M2 et qui ne décrocheraient pas le concours -> pas de réponse

  • concernant le risque d’utilisation des étudiants « reçus- collés » en tant que vacataires dans les écoles : il n’avait jamais pensé à ce problème, mais il reconnaît le « risque » d’ une présence à long terme, d’un personnel à majorité vacataire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article