Textes officiels Confederation des Profs d IUFM le samedi 7 Mars

Publié le par sankadream



- Motion 1
 
La coordination nationale FDE observe qu’au 7 mars, à quatre mois de la fin de l’année universitaire, les étudiants qui veulent devenir enseignants et se former à ce métier n’ont aucune visibilité sur les possibilités de formation et de préparer les concours.
Elle demande l’annonce rapide par le gouvernement du maintien des concours dans leur configuration actuelle pour l’année 2010.
Elle demande aux présidents d’universités et aux directeurs d’IUFM d’ouvrir immédiatement les inscriptions prévisionnelles pour les PE1, PLC1, PLP1 et CPE1 et de mettre en place dès maintenant les formations correspondantes selon les plans de formation existants.
Elle invite les collectifs d’enseignants et d’étudiants des IUFM et des universités à organiser une campagne de préinscriptions dans les prochains jours.

-
Les moyens d action  « Ensemble dans l’action pour gagner ! »
 
La coordination nationale sur la formation des enseignants constate que la mobilisation continue contre la « réforme des concours et de la formation des enseignants ». Les journées de grève et les grèves reconductibles, les actions en direction des écoles, des lycées, de la population sont diverses, inventives, dynamiques et se déroulent maintenant dans de nombreuses villes. Ces actions ont pour objectif le retrait de la réforme et l’ambition de faire connaître très largement nos revendications. Elle ont permis de commencer à déstabiliser les ministères concernés.
La coordination appelle l’ensemble des enseignants, des étudiants, des personnels à poursuivre les actions :
d’information et de réflexion
- Continuer à informer au sein des IUFM et des universités, par des analyses, des tracts, blogs…
- En direction des collègues des écoles, des collèges et des lycées : mettre en place des distributions de tracts, des réunions d’information dans les lycées et les circonscriptions.
- En direction des parents d’élèves et de la population : expliquer nos revendications par des tracts, des explicatifs, des actions visibles sur les lieux publics et aux portes des établissements.
- Développer l’information en direction des médias et des élus : communiqués et conférences de presse, invitation de la presse aux actions organisées ; apparition auprès des mairies et des élus ; contacter les parlementaires…
- Organiser des journées banalisées et journées portes ouvertes pour réfléchir à l’avenir de la formation. Ces actions déboucheront sur des assises de la formation.
pour constituer un rapport de force
- Bloquer la remontée des maquettes de master par des motions aux conseils, le blocage des conseils d’universités, ou au niveau des rectorats et de l’AERES.
- Développer la grève des formateurs, des personnels, des étudiants et des stagiaires.
- Pour construire la mobilisation et la grève, nous appelons aux journées de mobilisation suivantes :
-    La journée d’action en direction des rectorats le 10 mars.
-    Dans le cadre de la journée d’action du 11 mars  « de la maternelle à l’université », la coordination FDE appelle à la grève et à la participation massive aux manifestations..
-    La journée de grève interprofessionnelle le 19 mars.
 
La coordination FDE participera à la prochaine coordination nationale des universités
le 16 mars.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article